Connexion

Pas encore inscrit ? Cliquez ici pour créer un compte

Mot de passe oublié ? Cliquez ici

Mot de passe oublié

Indiquez votre adresse e-mail, un nouveau mot de passe vous sera envoyé :

Pas encore inscrit ? Cliquez ici pour créer un compte

Retourner au formulaire de connexion

Créer un compte

En cliquant sur "Créer un compte", vous confirmez accepter nos conditions d'utilisation.

Déjà inscrit ? pour vous connecter.

Autour de la reconnaissance vocale

L’ordinateur est un outil indispensable pour de nombreux métiers : messages électroniques, comptes rendus, tableaux de données, applications métier, CRM, etc. Cependant, peu de gens ont été formés à l’usage du clavier (dactylographie). La plupart des utilisateurs ne tapent qu’avec quelques doigts et commettent de nombreuses fautes de frappe. Ainsi, l’usage intensif du clavier et de la souris est à l’origine de gênes ou de douleurs, voire de pathologies comme les Troubles MusculoSquelettiques (TMS).

Par ailleurs, des études ont montré que la vitesse moyenne de frappe au clavier est de 40 mots par minute, et peut monter à 90/110 mots par minutes pour des personnes maîtrisant la dactylographie. La reconnaissance vocale est devenue au fil des années un outil intégré aux usages du grand public : Smartphones & tablettes, TV connectées, voitures, serveurs vocaux, etc.

Les moteurs sont également de plus en plus performants, avec une précision de reconnaissance pouvant atteindre 99 %. Ainsi, la dictée vocale permet de rédiger de 3 à 6 fois plus rapidement, mécanismes de relecture et de correction inclus, pour des gains de productivité immédiats (entre 30 et 50 %). Par ailleurs, l’utilisateur peut adopter une posture de repos ou plus dynamique (avec un micro-casque sans fil) pendant cette phase de dictée (ou de pilotage à la voix).