Connexion

Pas encore inscrit ? Cliquez ici pour créer un compte

Mot de passe oublié ? Cliquez ici

Mot de passe oublié

Indiquez votre adresse e-mail, un nouveau mot de passe vous sera envoyé :

Pas encore inscrit ? Cliquez ici pour créer un compte

Retourner au formulaire de connexion

Créer un compte

En cliquant sur "Créer un compte", vous confirmez accepter nos conditions d'utilisation.

Déjà inscrit ? pour vous connecter.

Bien-être, productivité et créativité au travail : laisser faire la nature…

Publié le 05-03-15

Les salariés travaillant dans des bureaux dotés d’élément naturels enregistrent des taux plus importants de sentiment de bien-être (+ 13 %) et de productivité (+ 8 %)

Interface, leader mondial de la conception et fabrication de dalles de moquette design et responsables, dévoile les résultats d’une étude*, menée auprès de 3 600 employés de bureau en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Espagne, au Danemark, en Suède, et à Dubaï sur l‘analyse des conditions de travail dans les bureaux. Ce sondage, qui a permis d’établir un profil des environnements de travail en Europe, vient renforcer les conclusions d’un rapport inédit, qui analyse les impacts des lieux de travail sur les employés : le « Human Spaces » report. Réalisé par le cabinet Robertson-Cooper et sous la direction du Professeur et Psychologue des organisations, Carry Cooper, ce rapport met en exergue l’interaction existante entre un individu et son environnement de travail. Ainsi, il apparaît que les environnements de travail pauvres en éléments naturels affectent considérablement la santé et le bien-être des employés de bureau, augmentant leur stress et réduisant leur productivité.

Espace de travail et productivité ? La magie de la nature…

L’étude montre que les interactions avec la nature sont de plus en plus limitées : en effet, 82 % des employés de bureau européens évoluent désormais dans un environnement urbain. D’ailleurs, cette situation est encore plus marquée en France, où 86 % des employés de bureau travaillent en ville. Bien que la ville domine les vies des employés, l’étude démontre que les travailleurs présentent une affinité intrinsèque aux éléments qui reflètent la nature.

 

Ainsi, pour les organisations qui souhaitent avoir des salariés plus performants, aménager l’espace de travail suivant un design inspiré de la nature, appelé « Design Biophilique », est devenu incontournable. Ainsi, d’après les résultats de l’étude, les bureaux dotés d’éléments naturels, notamment de végétation et de lumière du soleil, augmentent non seulement le bien-être (+ 13 %), mais également la productivité (+ 8 %).

La France bonne élève ?

Les travailleurs français passent en moyenne 35 heures par semaine dans leur bureau, alors que la moyenne européenne est de 34 heures par semaine (vs 24 heures en Allemagne). De plus, les employés français interrogés déclarent n’avoir pris que 0,8 jour de congé maladie ces trois derniers mois, alors que la moyenne est de 1,2 jour pour les autres travailleurs européens.

Un bureau isolé et de la lumière naturelle : les clés de la productivité ?

Lorsqu’il s’agit de définir les caractéristiques d’un espace de travail idéal, 42 % des travailleurs interrogés (29% pour les français) plébiscitent la lumière naturelle…alors qu’ils sont autant (42 %) à déclarer en être privés et que 7 % d’entre eux indiquent qu’ils travaillent dans un espace sans fenêtres.

 

Une grande partie des employés (40 %) ont déclaré se sentir plus productifs dans un bureau individuel, tandis que 31 % le seraient plus dans un open space. Cette tendance a été confirmée par les employés français : 43 % d’entre eux déclarent préférer disposer de leur propre espace, contre 35 % qui préfèrent un espace de bureaux décloisonnés. Étonnamment, la flexibilité au travail n’a pas remporté un vif succès : seuls 11 % des employés voient la mise à disposition d’un espace de travail adapté à leurs besoins comme un moyen d’augmenter leur productivité.

 

70 % des employés interrogés trouvent que leur lieu de travail donne une impression de lumière et d’espace, un sentiment un peu moins partagé par les français : ils ne sont que 62 % à considérer que leur bureau présente ces qualités.

Les cinq éléments naturels de l’espace de travail idéal des travailleurs français

1- Lumière naturelle
2- Calme
3- Couleurs lumineuses
4- Vue sur la mer
5- Plantes d’intérieur

 

« L’environnement de travail a toujours été considéré comme essentiel au bien-être et à la productivité des employés, mais a souvent été vu comme un simple « facteur de santé ». Le rapport « Human Spaces » illustre clairement la relation et l’impact entre l’environnement de travail et la productivité. Ce n’est pas par hasard que les employeurs les plus modernes adoptent aujourd’hui une nouvelle vision, aménageant des environnements qui permettent aux employés de s’épanouir, de collaborer et d’exprimer leur créativité. Être connecté à la nature et au monde extérieur via la mise en place d’un design biophilique fait partie intégrante de cette nouvelle approche » déclare le professeur Cary Cooper.


« Le contact avec la nature et avec des éléments de design imitant des matériaux naturels a un impact positif sur la santé, les performances et la concentration et contribue à réduire le stress et l’anxiété. Pour atteindre cet idéal, il suffit de reprendre les nuances de la nature auxquelles nous répondons inconsciemment, telles que les couleurs et les textures, et de les réintégrer dans l’espace de travail. En fin de compte, améliorer le bien-être, la productivité et la créativité des employés est la clé du succès des organisations leaders du marché » commente Laure Rondeau, Responsable développement durable France chez Interface.


Méthodologie de l’étude


Sondage en ligne réalisée par l’institut One Poll auprès d’un échantillon de 3 600 employés de bureau (500 par pays et 100 pour Dubaï) âgés de 18 ans et +, issus d’entreprises de plus de 50 salariés dans la zone EMEA (France, UK, Allemagne, Espagne, Suède, Danemark, Pays bas et Emirat Arabe Unis (Dubaï).

 

Informations sur le panel


  • 52 % de l’échantillon sont des femmes
  • 23 % des personnes interrogées ayant répondu travaillent dans le secteur public
  • La plupart des personnes interrogées ayant répondu travaillent dans une ville (32 %) ou un centre-ville (31 %)
  • La majorité des personnes interrogées ayant répondu sont dans la tranche d’âge des 35-44 ans (30 %)
  • La majorité des personnes interrogées ayant répondu passent entre 30 et 39 heures par semaine au travail (38 %)

 

A propos du rapport « Human Spaces »


Etude Académique, dirigée par Sir Cary Cooper, Psychologue des organisations, et fondateur du Cabinet « Robertson Cooper », le rapport propose une analyse des tendances et des impacts de la biophilie sur le bien-être. Pour aboutir aux conclusions du rapport, Cary Cooper et son équipe ont analysé les différentes données existantes sur la biophilie, combinées aux résultats de l’étude menée dans la Zone EMEA auprès des 3 600 employés de bureau. Le but de du rapport “Human Spaces” est de mesurer l’influence et l’impact du design biophilique sur le bien-être, la productivité et la créativité des employés de bureau et de faire émerger les tendances pour la zone EMEA.

 

Source : www.wellcom.fr