Connexion

Pas encore inscrit ? Cliquez ici pour créer un compte

Mot de passe oublié ? Cliquez ici

Mot de passe oublié

Indiquez votre adresse e-mail, un nouveau mot de passe vous sera envoyé :

Pas encore inscrit ? Cliquez ici pour créer un compte

Retourner au formulaire de connexion

Créer un compte

En cliquant sur "Créer un compte", vous confirmez accepter nos conditions d'utilisation.

Déjà inscrit ? pour vous connecter.

Interventions pour la prévention des TMS - Mesure de l’exposition aux facteurs de risque et aspects économiques

Publié le 30.05.13

Résumé de l'étude :

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) au dos et aux membres supérieurs constituent un problème majeur ayant des retombées au point de vue humain, social et économique. Ainsi, au cours des dernières années, plusieurs méthodes d'évaluation de l'exposition aux facteurs de risque (MÉEFR) de TMS ont été proposées par la communauté scientifique afin de soutenir les efforts de prévention. Toutefois, relativement peu d'information existe sur l'utilisation pratique de ces différentes méthodes en milieu de travail. Celles-ci sont nombreuses, ce qui complique pour le praticien le choix d'une méthode appropriée au contexte de l'intervention. Aussi, l'évaluation économique d'une intervention en SST est un aspect jugé stratégique par les intervenants pour encourager les entreprises à prévenir des problèmes de SST, dont les TMS. Pourtant, les méthodes existantes ne sont pas ou peu utilisées dans les entreprises pour procéder à une telle évaluation.

Cette étude s'est déroulée sur une période de plus de six ans dans le secteur manufacturier et dans celui des pépinières forestières publiques. Elle visait trois objectifs principaux: 1) effectuer le suivi des interventions menées en milieux de travail; 2) utiliser et comparer différentes méthodes d'évaluation des facteurs de risque de TMS; 3) évaluer différents aspects économiques associés aux TMS et aux interventions. Les travaux sur le premier objectif font ressortir deux résultats intéressants, notamment le fait qu'une cartographie des processus de production combinée à une évaluation des facteurs de risque (ex., TMS) apparaît comme une approche prometteuse pour intégrer la SST et la productivité lors de projets visant des transformations. De plus, tout au long de l’étude, nos observations ont permis de documenter la contribution de notre équipe de recherche comme facteur d'évolution de la réflexion chez les acteurs clés du secteur des pépinières forestières.

Les travaux portant sur le deuxième objectif, comparant 21 indices de 11 MÉEFR, montrent que les différentes MÉEFR de TMS publiées dans la littérature récente produisent des résultats conflictuels. L’identification des situations prioritaires en termes d'intervention dépend du choix de la méthode que l’on prévoit utiliser. Ces travaux permettent de dégager plusieurs constats à portée pratique quant à l'utilisation des différentes MÉEFR en milieu de travail.

Les travaux concernant le troisième objectif ont permis le développement d'un modèle novateur de calcul des coûts indirects, puis sa mise à l'essai dans différentes entreprises. Ils apportent un éclairage nouveau sur le calcul de ces coûts et leur lien avec les coûts directs. Toutefois, ces travaux n'ont pas réussi à montrer une relation entre les coûts et le niveau de risque d'une situation de travail, tel qu'évalué par deux MÉEFR de TMS. Cette étude ne permet donc pas, au moment de l’analyse de la situation de travail, d’utiliser le résultat d'une MÉEFR comme un indicateur économique motivant un investissement en prévention.

Cette étude est la première à comparer autant de MÉEFR de TMS à partir d'un échantillon aussi large de situations de travail, provenant d'entreprises de différentes tailles, de secteurs manufacturiers aussi variés et impliquant un aussi grand nombre de travailleurs. La taille de cet échantillon et la diversité des secteurs d'activité donnent à l’étude un caractère général puisqu’elle couvre un large éventail de situations de travail et de contextes industriels. Cette étude est aussi la première, à notre connaissance, à aller aussi loin dans l'analyse des coûts en relation avec l'évaluation des facteurs de risque de TMS en milieu de travail.

 

Télécharger gratuitement l'étude complète sur le site de L'IRSST.